La Garde 6mm

Le site de jeu d'Histoire consacré à la règle napoléonienne La Garde 6mm

Catégorie : Les galeries

Le soclage selon Xavier Frandon

Petit didacticiel sur ma technique de soclage en 6mm … j’appellerai ça la technique du blanc sombre.

L’idée est de peindre sur base blanche, et de contraster à fond avec la peinture des figurines. Pour moi, avec les petites échelles, le soin donné aux socles est aussi important que le soin donné à la peinture.

Ici sur mes Gardes nationaux (1814), tout juste terminés.

Une fois la peinture des figurines terminée, je peins les barrettes en kaki. Je peins aussi un large rond kaki au centre du socle pour dissimuler un peu le bois, surtout quand je colle directement les barrettes les unes derrière les autres, en formation serrée (16 figs en 3x3cm). Une fois les figurines collées il est difficile d’atteindre les zones entre les barrettes avec la matière de texture.

Les figurines sont collées, puis je passe le socle à la roche liquide blanche. Avantages de ce matériau : permet de cacher en partie les barrettes, et donne une bonne texture.

Lavis Kaki. Entre 1/2 et 2/3 d’eau. Il faut tester. Le but est qu’après passage, le haut de la texture soit à peine colorée

Brossage à sec léger en Ivoire, puis en Blanc. La photo n’est pas très claire, mais ça renforce le travail précédent.

Glacis en Vert Camouflage, par touches. Il ne faut pas en mettre partout. Parfois j’utilise d’autres teintes, du vert plus flash, par exemple. D’autre fois je fais un lavis. Parfois aussi je fais plusieurs glacis (entre vert, jaune et rouge, toujours des couleurs basiques).

Peinture des bords des socles en Noir.

Ici l’ensemble des teintes utilisées pour mes socles de Gardes nationaux.

Pour finir, je colle du flocage. Je fais mon petit mélange… en 6mm j’évite de trop utiliser l’herbe statique car ça fait vite jungle… mais il y en a un petit peu. L’avantage de mélanger c’est d’ajouter des couleurs.

Il manque les drapeaux,  je les ajoute quand le socle est terminé.
Selon les socles, les armées, les figurines, les uniformes, je varie parfois les couleurs de socles. Ça peut paraître étrange, mais ça passe car la technique reste la même, et ça aide aussi à distinguer parfois entre deux corps d’armée ou divisions.

Voilà !

 

Tutoriel de peinture 6 mm par Judge Fred

Ce tutoriel a été publié sur le blog Peinture de guerre de Judge Fred. Très bien fait, je le remercie de son autorisation concernant sa reproduction ici-même. En cliquant sur les images vous pouvez les avoir en grand format.

C’est une constante sur chaque blog traitant de figurines. Une sorte de passage obligé. Le tutoriel de peinture.
Bon comme on ne peut pas y couper, j’ai pris hier soir quelques photos de la mise en peinture de 2 officiers montés français de chez Adler.
Dans un premier temps, voilà les couleurs que je vais utiliser :
Chaos Black, Enchanted Blue, Skull White, Blood red, Bronzed Flesh, Black Ink, et Nacre Pearl de chez Pébéo, seule couleur à ne pas être de chez Citadel.
Seule l’encre noire ne servira pas pour le moment, donc vous pouvez la mettre de coté.
Comment ? Euh oui pardon, JE la mets de coté…

Dans un premier temps, les figurines brute, sur leur barrette. J’ai juste tordu le bout à droite pour que les figurines tiennent debout pendant qu’elles sèchent.

Étape 1, sous-couche noire. Elle n’est pas très dense, assez diluée même, et n’a pour but “que” de souligner les reliefs.

Étape 2, la veste est peinte en Enchanted Blue. Si les creux sont peints aussi ce n’est pas grave du tout. A chaque fois que je poserai une nouvelle couleur, je ne le ferai que sur la figurine de gauche afin de voir le avant/après.

Étape 3, le pantalon est peint en blanc.

Étape 4, la sellerie est peinte en Blood red, ainsi que la ceinture écharpe.

Étape 5, le visage et les mains sont peints en Bronzed Flesh. C’est une ancienne référence Citadel qu’on ne trouve plus -il me semble- dans la nouvelle gamme. J’en ai heureusement quelques pots en réserve 🙂

Étape 6, les dorures sont peintes avec la référence Nacre Pearl de chez Pébéo. Je la préfère nettement aux références de doré de Citadel. Elle est plus claire et couvre bien mieux la sous-couche alors qu’avec la Citadel je devais faire une sous-couche marron pour qu’elle se pose bien…
Elle est un peu plus chère à l’achat, environ 4,50 € le pot mais il y a presque 2,5 fois plus de peinture dedans alors que la peinture Citadel frôle les 3,00 € le (tout petit) pot. Du coup c’est plus rentable.

Voilà, les 2 officiers, des Généraux de Division au vu de leur ceinture écharpe rouge, sont terminés.

Enfin, ils ne sont pas terminés non !!
Vous vous souvenez que vous avez refusé de mettre le pot d’encre noire de côté et que c’est moi qui ai dû le faire ? Bon et bien il va falloir maintenant la retrouver et ne surtout pas ranger les autres pots !!!

Prochaine étape donc, les ombrages et les éclaircissements.
Ce sera pour ce soir normalement. Voyons voir, aujourd’hui c’est mercredi ce qui veut dire que TF1 est ma meilleure amie en diffusant Grey’s Anatomy et me donnant une excuse pour aller peindre !!
Donc je confirme c’est pour ce soir !!!

L’étape qui arrivera ensuite sera la peinture des chevaux.

Nous en étions donc là :

Les couleurs de bases étaient posées et on était à la recherche de l’encre noire que vous aviez rangé.
Si-si, souvenez-vous…
Une fois le pot retrouvé, je passe un mélange environ 50/50 eau/encre sur l’ensemble de la figurine.
L’encre va aller se loger dans les creux de la figurine tout en laissant un léger voile sur toutes les surfaces.

Une fois l’encre sèche (et le docteur Bidule un peu remis de ses émotions après toutes ces révélations…), je reprends les mêmes couleurs que pour les bases mais en tâches plus légères. Ici le bleu de l’uniforme.

Et là la figurine terminée après tous les éclaircissements.

Seules couleurs rajoutées par rapport aux couleurs de base, le Blazing Orange de Citadel pour les toutes dernières lumières sur le rouge et du Shadow Grey sur les plumes du bicorne.

Voilà un petit comparatif avec la même figurine entre la version terminée et celle avec juste les couleurs de base.

Ici, le reste des États-Majors en cours de peinture avec uniquement la sous-couche noire et la base bleue.
Depuis la photo toutes les bases ont été posées.
Elles seront terminées ce soir normalement et ensuite, on pourra attaquer les chevaux.
Et ce n’est pas la partie que je préfère…

Un Général était terminé, un autre était en passe de l’être et 9 autres étaient en attente.
Ils sont maintenant tous finis en suivant la même méthode que pour le premier.
Seule petite variation, des Généraux de Brigade avec leur ceinture écharpe bleue peinte en Ice Blue Citadel.

Bien attaquons-nous maintenant aux chevaux. J’ai décidé de garder certains chevaux noirs et de peindre les autres en marron et en gris.
Commençons par les marron.
Les chevaux sont peints en Snakebite Leather.

Je passe ensuite une couche d’encre Citadel marron, non diluée ou très peu.
Comme l’encre noire sur l’uniforme, elle va aller se loger dans les creux. Au contraire de l’encre noire, elle ne va pas ternir la couleur de base mais la densifier.

Viennent ensuite les éclaircissements. Je repasse d’abord une couche de Snakebite Leather en évitant les creux.
Pour garder une robe colorée, j’ai éclairci le marron avec du jaune, le Sunburst Yellow en l’occurrence.
Voilà pour ces 2 chevaux.

J’avais prévu 4 chevaux marrons mais pour les 2 suivants je vais varier un peu la couleur. Au mélange de Snakebite et de Sunburst j’ai ajouté du blanc. La teinte en est plus jaune et plus pâle aussi.

A titre de comparaison voilà les chevaux traités au marron+jaune+blanc en haut et ceux avec le marron+jaune en bas.

Passons maintenant aux chevaux gris.
J’ai choisi un gris foncé pour base, le Codex Grey Citadel.
Il est passé sur la robe entière du cheval.

Je passe ensuite un encrage noir pour foncer les creux.
J’ai fait une tentative en encrage marron pour voir ce que cela donnait mais ça ne m’a pas plu du tout !!

Comme avec le marron, je repasse une couche de Codex Grey en évitant les creux.

Je commence les éclaircissements avec du Fortress Grey, plus clair donc.
Cette couleur est bien diluée afin de ne pas complètement recouvrir le gris foncé.

Un peu de blanc ajouté au Fortress Grey sur quelques points de lumière.

Et pareil pour les deux autres.

Au final j’ai rajouté plus de blanc pour les chevaux du haut, ça varie un peu. On peu continuer comme ça jusqu’au blanc pur d’ailleurs.

Voilà les 9 Généraux finis.
Oui il en reste un dixième qui n’est pas peint… Il est en manteau, tout comme l’un de ceux juchés sur un cheval gris, mais avant de le peindre, je voulais vérifier si je n’avais pas d’image de généraux avec un manteau autre que bleu dans ma documentation. Si je trouve (à part le Maréchal Ney), je le peindrai différemment, sinon il sera bleu aussi.

Bon ben à force, il va peut-être falloir que je socle tout ce petit monde dis donc !!!

Les Prussiens de Xavier Frandon

Les Anglo-Portugais de Xavier Frandon

Cliquez sur l’image et faites défiler le diaporama.

La démonstration à l’Open du Jeu d’Histoire 2018

Cliquez sur l’image pour faire défiler le diaporama en grand écran.

La démonstration à la LEL de Wavre en 2019

Cliquez sur l’image pour faire défiler le diaporama en grand écran.

La démonstration au Kremlin-Bicêtre 2019

Cliquez sur l’image pour faire défiler le diaporama en grand écran.

image_pdfimage_print

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :